Les heures sombres

Voilà plus d'un mois que j'ai déserté ce blog. Parfois la vraie vie me demande trop d'énergie pour que je trouve l'envie d&...

Voilà plus d'un mois que j'ai déserté ce blog. Parfois la vraie vie me demande trop d'énergie pour que je trouve l'envie d'en consacrer au virtuel, et c'était particulièrement vrai ces derniers temps, entre les questionnements sur le mariage (que? quoi? comment? où? quand? avec qui?), et l'automne qui s'est installé avec l'hiver qu'on sent se profiler derrière.

Autant l'année dernière le changement de saison n'a pas eu d'impact particulier sur moi, autant cette année, je comprends mieux que jamais le concept de dépression saisonnière! L'année dernière à la même période, je venais d'arriver, tout était nouveau, excitant, inédit, et je dirais même que j'attendais avec impatience de voir ce que l'hiver suédois avait dans le ventre. Mais maintenant, c'est bon, je sais, j'ai vu, est-ce qu'on pourrait juste sauter cette étape et recommencer directement au printemps?

Nous ne sommes que fin octobre et je frissonne déjà sous mon manteau en laine. Il va bientôt être temps de sortir l'artillerie lourde. Vous savez, ces vestes hors de prix et dénuées de style que les gens portent seulement pendant leurs vacances au ski dans les pays normaux! L'an dernier je n'ai pas pu me résoudre à débourser des milliers de couronnes pour un manteau aussi chiant. A la place, j'ai acheté une adorable veste en fausse fourrure bleu-gris, étonnamment chaude, mais clairement pas assez pour braver -20°C. Trop naïve la fille. Alors cette année, je crois que je vais me résoudre à faire ce sacrifice car je reste traumatisée par certaines journées de l'hiver dernier où le froid était juste insupportable pour moi, surtout que je pars travailler à pieds. En parlant de pieds, il faudrait aussi que j'achète des chaussures qui ne me fassent pas craindre une double amputation pour cause d'engelure.

Mais ce qui me pèse le plus ce n'est pas le froid, c'est plutôt la lumière, enfin son absence. Alors certes, Stockholm, ce n'est pas l'Antarctique, hein. Le jour se lève tous les jours et toute l'année. Mais au coeur de l'hiver (en janvier), d'après mon ami Google, le soleil se lève à 8h47 pour se coucher à... 14h55. LOOSE ABSOLUE. Autant dire que le week-end, si vous voulez voir la lumière du jour, il ne faut pas traîner! Les grasses-matinées, c'est fatal!

Alors nous n'en sommes pas encore là, mais cette période de transition est difficile car je sais ce qui m'attend et en même temps l'été est encore dans ma mémoire, et le contraste est cruel. Allez, je balance quelques photos de l'été suédois pour me réchauffer un peu le coeur, car oui, il existe, et même qu'il est beau!

Week-end sur une île sauvage - fin août

Le ciel et la mer -  début septembre

La jolie campagne alentour - début septembre

Le drapeau suédois dans le vent

Le ciel de 2h30 du matin - fin juin



Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

5 comments

  1. Oh la la déjà que je déprime ici en Suisse alors que les heures de soleil sont normales, je n'imagine pas où tu es... mais je pense que c'est une période de l'année où peut importe où tu es, tu ressens cette baisse de moral. En attendant les beaux jours concentre toi sur le mariage ;-) (d'ailleurs pourquoi le "avec qui" ?? lol) Courage 😘❤

    ReplyDelete
    Replies
    1. C'est vrai, l'hiver qui arrive, ça craint, où qu'on soit, mais encore plus quand on sait qu'il va durer 5 mois, dans le meilleur des cas! C'est comment l'hiver en Suisse?

      Tu m'as bien fait rire pour le mariage, je voulais parler des invités, pas du marié hahaha!

      Delete
    2. L'hiver suisse n'est pas si mauvais que ça au fond... du brouillard, des températures allant jusqu'à -20 et de la neige (mais peu là où je suis heureusement) 😅 J'aime l'hiver que sous couette en fait... peu importe le pays xD

      Delete
  2. Comme je te comprends! Ici j'ai fini par craquer et acheter un bon manteau et des bottes d'hiver. Finalement je ne les trouve pas si moche (https://unefillepascommelesautresblog.wordpress.com/2015/10/23/ff-lhiver-arrive/)
    Et ce n'est pas tres glamour mais les sous vetement thermiques ca a aide vraiment a supporter le froid.
    En Ecosse aussi ont avait les jours supers courts et c'est vrai que ca fout les boules de ne pas voir le soleil du tout...
    Bon courage

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ton manteau n'est pas mal effectivement pour un manteau "utilitaire"! Quand je te lis j'ai l'impression de me plaindre pour rien car l'hiver canadien sonne encore pire que l'hiver suédois! Mais tu sembles t'être bien adaptée. Je reste à l'affût pour ton article sur la technique de l'oignon ;)

      Delete